lundi 29 juillet 2013

Le jour de la limonade



Par ces chaleurs limite caniculaires, que ne nous rappelons-pas la limonade d'antan ? Eh bien, aux Etats-Unis, cette limonade a une autre couleur et un autre goût, celle de l'argent de poche. En mai 2010, voici comment je l'ai découvert. 

"Dimanche dernier, c'était jour de la limonade dans une dizaine de villes des Etats-Unis. Le but du jeu est que les enfants montent leur "business de limonade" pendant toute la journée et vendent ce breuvage aux passants. 

Pour sa quatrième édition, l'événement a rassemblé des dizaines de milliers de stands et plus de 50 000 enfants rien qu'à Houston.

Le fondateur de l'affaire (originaire de la ville texane), explique qu’il s'agit de développer le goût de l'entrepreneuriat chez les plus jeunes.

1) Ils fabriquent la limonade avec maman ou papa.

2) Ils installent leur stand et mettent leurs tee-shirt commandés gratuitement sur le site (le matériel est sponsorisé, entre autres, par Whole Food, une chaîne de supermarchés haut de gamme).

3) Ils vendent leur limonade.

C'est tout bénéfice pour les enfants : ils gardent l'argent qu'ils ont gagné, ils ont joué à la marchande grandeur nature et ils prennent confiance en eux.

Eh bien, je trouve l'initiative formidable (même si je comprends mal l'argument "rendre à la communauté"). Il est certain qu’il y a un an, je n'aurais pas dit ça. Diantre, vendre des billets de tombola en faisant du porte à porte, j'ai toujours détesté ça.

Mais après mûre réflexion. En fait, le grand garçon a eu envie de dessiner des cartes pour Noël et Nouvel an et m'a proposé de l'accompagner pour les vendre dans le pâté de maison. Pourquoi pas ? Après tout, il gagnera ainsi son premier argent.

Voilà ce que c'est de vivre dans la même ville que le président du FMI (qu'on n'appelle plus que Domidouze -2012- dans les cercles français de Washington DC). Je suis contaminé par la libre entreprise."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire