mercredi 17 juillet 2013

Intégration

J'habite la campagne.

Des vaches, des fermes, du fromage, du saucisson, du vin blanc de Savoie qui va bien avec tout ça.

Des agriculteurs, éleveurs, vignerons, jaloux de leur tradition, et peu enclins à goûter le modernisme culinaire, encore moins la cuisine fusion, si chère à nos amis nord-américains !

Vendredi dernier, nous étions invités à la traditionnelle fête des voisins, qu'ils ne font JAMAIS à la date officielle (c'est pas les parigots têtes de veau qui vont faire la loi, crénom d'un chien !) Le buffet était canadien, le BBQ savoyard (avec des godivaux) et le vin au frais dans l'abreuvoir ! La fête se déroulait dans la cour de la ferme, ma voisine, et la population au grand complet (58 habitants) attendait de pied ferme les "Américains".

Lesquels se sont creusé les méninges pour savoir ce qu'ils allaient bien pouvoir amener...

Et l'idée de génie nous vint que nous allions faire nos fameux ribs (travers de porc) à l'Arizonienne, soit à la cow-boy.

Et comme je ne suis pas égoïste, je vous livre la recette en photos !

 Prendre un beau travers de porc, de la moutarde condiment, et des épices à BBQ (ou tex mex si vous voulez que ça arrache)
 Badigeonnez le travers de moutarde 
(généreusement) et saupoudrez non moins généreusement d'épices)

 Enfermez très hermétiquement dans 2 (voire 3 ) couches de papier d'alu. 
Il ne faut surtout pas qu'il y ait de trous sinon la viande sèche.

 Au four (180°c) ou sur la grille haute du BBQ pendant 3 heures

Ouvrez délicatement le papier d'alu - attention c'est super chaud - (mon côté américain de prévenir de tout danger pour ne pas avoir de procès !)

La viande est confite dans la moutarde et les épices. Elle est tendre, juteuse... Hummm, un régal.
Que nos voisins n'ont pas boudé, puisque le plat était fini en un clin d'oeil, et que "les Américains y savent faire du gouteux", dixit ma voisine de 92 ans qui ne pensait pas un jour manger de la cuisine de cow-boy !

Désormais nos voisins nous connaissent, viennent nous saluer, nous filent des bouteilles de vin de leur cave et, surtout, veulent nous voir faire les travers à l'arizonnienne à CHAQUE fête des voisins !

Bises de dessous le soleil de Nath.


 

2 commentaires:

  1. et oui c'est bien avec la bouf que l'on se fait les meilleurs copains ! je passe la recette a Mr canadoux .
    bises

    RépondreSupprimer
  2. La nourriture, l'un des meilleurs moyens (avec les chiens que l'on promène) d'entrer en communication avec l'autre!
    J'ai FAIM
    Lulette - lapuce

    RépondreSupprimer