vendredi 19 juillet 2013

A l'Indochine, on ne mange pas idiot


Un vendredi du mois d’avril, pour l’anniversaire de la puce, nous décidâmes d’aller dîner dans un restaurant servant nourriture asiatique. 

Le lieu étant connu, nous avions réservé et nous retrouvâmes à monter sur une plateforme par un escalier de fer. Le repas fut excellent et le service long. 

Heureusement, de la lecture, nous avions, tant et plus. Sur les murs, des affiches dénonçant l’esclavage et le travail rémunéré. A ma droite, le discours que fit le chef indien Seatle lorsque les Etats-Unis proposèrent de racheter leurs terres. Un texte riche et digne sur le sol, le respect dû au vivants et aux ancêtres.

Nous étions dans la tanière d'un anarchiste pure souche.

En me soulevant du banc, je découvris une phrase. "Mourir, c'est pas facile". Signé Nicolas Sarkozy. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire