samedi 22 juin 2013

La nouvelle folie alimentaire 2013 : le régime "5 + 2"

Pour le dernier billet de cette semaine de la silhouette", parlons d'un véritable phénomène de société en Angleterre. « 5 : 2 diet », le nouveau régime à la mode ce printemps vient de paraître en France sous le titre « 2 jours de détox, 5 jours de plaisir ». 

Elle est développée par deux chercheurs, le Dr Michelle Harvie, spécialiste de la diététique, et le Pr Tony Howell, oncologue.

L'idée tient en une phrase : vous mangez selon vos habitudes pendant cinq jours et les deux derniers jours, vous faites une diète. 

Ultra-simplissime, non ? C'est sans aucun doute la raison de son succès phénoménal outre-manche. 

Régime méditerranéen préconisé
A vous les macarons à volonté, les petits apéritifs tous les soirs et les chipolatas en veux-tu en voilà durant tout l'été ? Euh... Pas vraiment. Le principe est tout de même de faire (plus qu'un chouïa) attention.

A vrai dire, les médecins conseillent le régime méditerranéen durant les cinq jours "normaux". A savoir des légumes, des fruits, des poissons et des viandes maigres. Pendant les deux jours "light", ils précisnet que la ration alimentaire doit être divisée par deux. Vous avez droit à 500 calories, pas une de plus ou de moins. A ce compte, on pourrait parler de "quasi-jeune".

Plutôt hard comme épreuve, non ? Les auteurs de la méthode indiquent que maigrir ne se fait pas en claquant des doits et qu'il est possible de manger sain si l'on s'en donne les moyens.

Les spécialistes de la nutrition toussent
Des moyens, de la motivation et une volonté de fer, il en faut sacrément pour tenir les deux jours de diète.  Glucides et sucres sont interdits pendant ces 48 heures. D'où l'idée de les répartir pendant la semaine pour ne pas craquer le week-end et, tout de même, accepter les invitations chez les amis.

Alors, trop contraignant, le nouveau régime miracle de l'été 2013 ?  Une diététicienne-nutritionniste, Florence Pujol (auteur de "Je mange et je suis bien") souligne que "ce régime est dangereux car il entraîne une fonte de la masse musculaire". Par ailleurs, le fait d'alterner la quantité d'alimentation accentuerait les défenses de notre organisme qui se voit subitement privé de calories... Il aurait alors tendance à stocker les graisses. Carrément l'inverse de l'effet recherché.

A qui le tour pour devenir le régime hyper-tendance de l'année 2014 ? Réponse au printemps prochain.







3 commentaires:

  1. Oulala ! Six posts qui tournent autour des régimes, c'est la grande question du moment ? A quand un "régime" qui t'apprendrait à arrêter de manger quand tu n'as plus faim, même si ton assiette n'est pas vide, alors que nos parents nous ont culpabilisé depuis notre plus tendre enfance ? A quand un "régime" qui te dirait : ah ben non, là c'est votre poids de forme, vous ne descendrez pas en dessous. Et puis si les magazines cessaient de photoshoper leur couverture ce serait bien aussi ... Je rêve ? Très certainement, allez, reviens dans la vraie vie Sécotine ...

    RépondreSupprimer
  2. Hello Sécotine : merci pour ton message. Tous les billets de cette "semaine de la silhouette" tournaient autour des régimes, grande folie des magazines féminins de cette période de l'année. Je suis entièrement d'accord avec toi. Difficile, par notre éducation, de laisser une assiette un temps soit peu remplie et de jeter de la nourriture. Quant au poids de forme, dur dur de l'établir, seul le temps, plusieurs mois d'essais, peuvent nous permettre d'équilibrer les choses. Mais laisser du temps au temps n'est pas vraiment une caractéristique de notre époque...

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ces précisons et infos, je crois que je vais tenter le régime méditerranéen :)

    RépondreSupprimer